D.I.U. MALADIES AUTO-INFLAMMATOIRES

PUBLICS CONCERNÉS :

Internes et médecins toute spécialité, pharmaciens, professions paramédicales...

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

 Les maladies auto-inflammatoires sont des maladies rares liées à un dysfonctionnement de l'immunité innée. Les patients présentent des accès inflammatoires avec atteinte articulaire, digestive, cutanée, neurosensorielle et souvent systémique. Il s'agit d'un groupe de pathologie de reconnaissance relativement récente en raison de la découverte il y a moins de 20 ans du premier gène en cause. De fait ces maladies sont peu connues et il y a un besoin de formation.

Le but de ce D.I.U. est de proposer un enseignement complémentaire et à jour sur ces maladies. En effet, il est primordial de savoir les reconnaitre et en confirmer le diagnostic afin de mettre en place les nouvelles thérapeutiques ciblée qui non seulement améliore la qualité de vie des patients, mais surtout leur évite les complications de type amylose rénale, cécité, surdité etc...

Cette formation permettra d'apporter aux médecins, biologistes et pharmaciens qui le souhaitent une formation approfondie portant sur les maladies auto-inflammatoires, affections rares, non enseignées au cours du cursus universitaire et dont le caractère ubiquitaire et éparpillé au sein de plusieurs disciplines justifie un enseignement spécialisé approfondi.

DURÉE ET DATES :

Durée : 1 an (enseignement de décembre à mars)
Nombre d'heures : 1 an, 70 heures de décembre à mars
A distance (environ 50 %)
Sur les sites du CEREMAIA (Bicêtre, Montpellier, La Pitié, Tenon et Versailles)
Les enseignants seront tous issus des centres de référence labellisés par le ministère.
Les cours et les évaluations auront lieu entre les mois de décembre 2018 et avril 2019.

Compétences acquises au terme de la formation :
Être capable de reconnaitre un patient atteint de maladie anti-inflammatoire et connaitre les principes de sa prise en charge.

PROGRAMME :

programme 2018-2019

CONDITIONS DE VALIDATION DU DIPLÔME :

 Une pré-évaluation, un contrôle continu et une épreuve terminale.
Pas de mémoire.