PRATIQUES EN ONCOLOGIE GYNECOLOGIQUE ET MAMMAIRE

FORMATION CO-ORGANISÉE AVEC L’UNIVERSITÉ PARIS VI - PIERRE ET MARIE CURIE

PUBLICS CONCERNÉS :

Chirurgiens, gynécologues-obstétriciens, oncologues médicaux, radiothérapeutes, médecins généralistes spécialisés en oncologie gynécologique et mammaire, onco-gériatre, infirmière se destinant à l’annonce ou en centre spécialisé, psychologue ayant déjà des connaissances et souhaitant les approfondir pour une pratique quotidienne. Il est possible de venir se former en équipe multidisciplinaire.

Prérequis :

  • Pour les médecins : obtention du DES, lettre de motivation spécifiant l’intérêt de se spécialiser dans ce domaine ou justifiant d’une activité spécifique dans le domaine

  • Pour les non-médecins : expérience professionnelle de plusieurs années dans ce domaine et entretien

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

-   Aborder sous forme de mises en situation les différentes facettes de la pratique de l’oncologie gynécologique et mammaire

-   Optimiser la prise en charge en adaptant les traitements en fonction de la maladie et de chaque patient.

-  Apprendre à travailler de façon multidisciplinaire dans toutes les situations de l’oncologie (dépistage, annonce, qualité de vie, traitements, prise en charge de la douleur, soins palliatifs, oncogénétique, préservation de la fertilité)

-  Formation personnalisée (petits groupes, travail en atelier, stage de formation, évaluation pré et post ateliers)

-  Mieux appréhender l’approche territoriale pluri-professionnelle en oncologie gynécologique et mammaire grâce à l’échange d’expérience.

-   Connaissances et compétences visées par la formation :

-  Prise en charge multimodale du cancer de l’ovaire, du cancer de l’endomètre, du cancer du col de l’utérus, du cancer de la vulve et du vagin

-   Se préparer et savoir gérer l’annonce diagnostique, de la complication, du plan de traitement, de l’impact sur la fertilité, etc…

- Connaitre les fondamentaux de la transversalité en oncologie gynécologique et mammaire : prise en charge de la douleur, prendre en compte l’impact sur la qualité de vie, gestion et mise en place de soins palliatifs, évaluer l’état nutritionnel et connaître son impact sur la prise en charge, évaluation oncogériatrique

-    Prévention des cancers gynécologiques et mammaires

-    Prévenir et gérer les séquelles post thérapeutiques spécifiques à cette spécialité (fertilité, sexualité, reclassements professionnels, etc…)

DURÉE ET DATES :

Début de la formation : novembre      

Fin de la formation : juin

Nombre d'heures de formation : 70 heures

Stage pratique : NON

PROGRAMME :

L’enseignement se déroule sur une année. Il n’y a pas de cours théorique mais des ateliers en groupe de 15-20 participants maximum avec discussion autour de situations pratiques

Ces modules sont organisés par sessions de 2 jours

Jeudi et vendredi 8h30-12h30 13h30-17h30 (80h)

Nombre d’étudiants 25-30 étudiants

Module 1 :  cancer de l’utérus

Module 2 :  Endométriose

Module 3 :  cancer de l’ovaire

Module 4 :  Transversalité en oncologie gynécologique et mammaire

Module 5 : Cancer du sein-cancer vulve et vagin

CONDITIONS DE VALIDATION DU DIPLÔME :

tests pré et post session par internet (sous forme de QCM ou cas clinique court). Ces test seront conçus afin d’évaluer les connaissances initiales pour  permettre d’adapter les enseignements au plus proche des besoins des enseignés.

examen oral de 20 minutes par candidat autour d’une mise en situation

conditions pour être admis : assiduité et moyenne à l’épreuve orale et aux tests post sessions.