PSYCHIATRIE POUR LES ASSISTANTS GENERALISTES EN PSYCHIATRIE

FORMATION SUR 3 ANS

PUBLICS CONCERNÉS :

Les inscriptions sont ouvertes aux médecins non spécialistes en psychiatrie exerçant à temps complet dans un service public de psychiatrie en tant qu’assistant généraliste, médecin attaché (associé ou non) ou Praticien Contractuel.

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

La création de ce D.I.U national a été la réponse proposée par le Collège National des Universitaires de Psychiatrie (CNUP) aux obligations d’enseignement universitaires prévues par l’arrêté du 24 mai 2000 (paru au J.O du 1er juin 2000) qui précise les conditions dans lesquelles les assistants généralistes occupant des fonctions en milieu psychiatrique peuvent se présenter au Concours National de Praticien Hospitalier en Psychiatrie. Parmi ces conditions figure l’obligation d’une formation universitaire en psychiatrie d’une durée minimale de trois ans. Ce DIU répond aujourd’hui aux exigences du Conseil National de l’Ordre, d’une formation universitaire de 3 ans pour obtenir la qualification en psychiatrie hors la filière du DES (qualification nécessaire à l’inscription au concours de PH). L’objectif de ce D.I.U est donc de proposer à des médecins non psychiatres en fonction dans des services de psychiatrie une formation polyvalente leur permettant d’acquérir les éléments théoriques de psychiatrie nécessaires à leur exercice et d’intégrer les données de leur expérience pratique

DURÉE ET DATES :

Début de la formation : Novembre            

Fin de la formation : Mai

Dates des sessions : 11 sessions de 8 heures programmées du vendredi après-midi (14h-18h) au samedi matin (9h-13h). Une session = deux séances de 4 heures.

Enseignement théorique : 88 heures par année

Stage pratique : OUI (exercice psychiatrique à temps plein)        

CONDITIONS DE VALIDATION DU DIPLÔME :

  1. Validation du critère d'exercice psychiatrique à temps plein dans un service public de Psychiatrie.

  2. Obtention, au terme de chacune des 3 années,  d'une note totale à l'ensemble des épreuves ≥ 100/ 200. Les épreuves comportent :

-     un contrôle continu (présence et participation aux cours), noté sur 50 points : chaque absence lors d'une séance de 4 heures entraîne la perte de 10 points. Note éliminatoire égale à 0 : elle ne donne pas le droit de se présenter aux épreuves écrite et orale

-     une épreuve écrite, notée sur 100 points. Une note < 30 est éliminatoire

-     une épreuve orale, notée sur 50 points. Une note < 15 est éliminatoire

Deux sessions sont organisées pour les épreuves écrites et orales : en mai-juin et en septembre de l’année universitaire.