La politique de recherche

 

Un environnement propice

... à la recherche translationnelle

Avec des centres hospitaliers et des laboratoires INSERM, CNRS et CEA, la Faculté de Médecine Paris-Sud bénéficie d'un environnement scientifique exceptionnel propice à la recherche translationnelle. 

La recherche translationnelle constitue une passerelle directe et bidirectionnelle entre la recherche fondamentale effectuée dans les laboratoires et recherche clinique effectuée dans les services hospitaliers : la recherche clinique est stimulée par des innovations thérapeutiques, méthodologiques ou des outils d’investigation émanant de la recherche fondamentale, et les observations nouvelles sur la nature et la progression des maladies issues de la recherche clinique nourrissent la recherche fondamentale.

... à la recherche pluridisciplinaire

L'Université Paris-Sud est un des membres fondateurs de la Communauté d'universités et d'établissements (COMUE) Université Paris-Saclay.  Le Département Sciences de la Vie de l'Université Paris-Saclay créée une véritable dynamique de collaboration avec des laboratoires d'autres disciplines et d'autres établissements.

 

Les axes de recherche


La recherche de l'UFR Médicale Paris-Sud s'articule autour de 4 axes thématiques et 3 axes transversaux.

 

Le développement et la coordination de la recherche

Au niveau de la Faculté de Médecine Paris-Sud

La Faculté de Médecine Paris-Sud est dotée d'un Conseil Scientifique (CS) dont le rôle est de favoriser le développement de la recherche dans la faculté. Il émet, à destination du Conseil de Faculté et de la Commission de la Recherche de l’université, des propositions et avis sur

  • L’attribution des locaux, les affectations de personnels, la répartition des crédits de recherche (notamment en cas d'appels à projets)
  • Les thématiques et les perspectives de recherche
  • Les enseignements destinés à la formation des chercheurs.

Au niveau de l'Université Paris-Sud

L'Université Paris-Sud est doté d'une Commission de la Recherche (CR), organe consultatif qui émet des vœux et fait des propositions au Conseil d'Administration sur

  • Les orientations des politiques de recherche, de documentation scientifique et technique
  • La répartition des crédits de recherche.

En formation restreinte (aux enseignants-chercheurs ou assimilés), elle donne un avis sur

  • Les mutations des enseignants-chercheurs
  • L’intégration dans le corps des enseignants-chercheurs
  • La titularisation des maîtres de conférences stagiaires
  • Le recrutement et le renouvellement des attachés temporaires d’enseignement et de recherche (ATER)
  • L’autorisation administrative d’inscription en vue de la soutenance de l’Habilitation à Diriger des Recherches (HDR).

Au niveau de l'Université Paris-Saclay

L’Université Paris-Saclay réunit 18 établissements autonomes d’enseignement supérieur et de recherche et d’organismes de recherche, les établissements membres, qui conservent leur identité ainsi que leurs moyens et conviennent de coordonner leurs actions et de mutualiser certains moyens dans le cadre d’un projet partagé défini et mis en œuvre conjointement. L’ensemble est placé sous une gouvernance commune.

Les 10 départements ont pour mission principale de contribuer à l’élaboration d’une vision stratégique de site dans leur domaine de compétence et de coordonner sa mise en œuvre par chacun des membres de l’Université Paris-Saclay. Ils participent plus généralement à l’organisation de l’écosystème de recherche en amont des éléments du « cluster » Paris-Saclay. Chaque département participe à la création d’espaces communs, trans-établissements, d’animation et d’action.

Le Département Sciences de la Vie rassemble l’ensemble des unités et équipes travaillant sur les sciences de la vie et sur leurs interactions avec les domaines de la santé et du bien-être, de la sécurité alimentaire, des biotechnologies, de l’ingénierie biologique et de la bioéconomie, de l’environnement, de la biodiversité et du climat. Il est doté d'un Conseil de Département et implique plus de 1500 chercheurs autours de 2 domaines thématiques et 2 domaines transverses.

Au niveau du groupe hospitalier Paris-Sud

Le Comité Local de la Recherche en Matière Biomédicale et de Santé Publique (CLRMBSP), un comité quadripartite (Université - Faculté - INSERM - AP-HP) mis en place le 29 avril 1999 par le Président de l’Université Paris-Sud, le Doyen de la Faculté de Médecine Paris-Sud, le Directeur Général de l’INSERM et la Directrice Générale de l’AP-HP, coordonne les activités de recherche sur le Groupe Hospitalier Hôpitaux Universitaires Paris-Sud (GH HUPS).