Reconnaissance des diplômes étrangers

L'exercice en France de la médecine et des professions paramédicales est réglementé et les diplômes étrangers ne sont pas toujours reconnus.

Le centre ENIC-NARIC France est le centre français d’information sur la reconnaissance académique et professionnelle des diplômes.

Exercice de la médecine

  • Les ressortissants d’un Etat membre de l’Union Européenne ou partie à l’accord sur l'Espace Économique Européen ou de la Confédération suisse, titulaires d’un diplôme obtenu dans l’un de ces États permettant l’exercice de la profession de médecin peuvent s’adresser à l’Ordre national des médecins.
  • Les détenteurs d’un diplôme délivré par un État autre ne peuvent exercer avec ce diplôme. Deux procédures sont possibles en vue d’exercer en France :
    - Reprise d’études en vue de l’obtention du diplôme français : il faut s’inscrire en Première Année Commune des Etudes de Santé (PACES) et passer les épreuves de fin de première année d’études. Il y a des possibilités de dispense d’années d’études pour la suite du cursus.
    - Procédure d’autorisation d'exercice (PAE) des praticiens à diplômes hors Union européenne (PADHUE).

Vous retrouverez les conditions d'exercice de la médecine en France sur le site du Conseil national de l’Ordre des médecins.

Exercice de la profession d'infirmier

  • Les ressortissants d’un Etat membre de l’Union Européenne ou partie à l’accord sur l’Espace Économique Européen ou de la Confédération suisse, titulaires d’un diplôme obtenu dans l’un de ces États permettant l’exercice de la profession d’infirmier peuvent s’adresser au Pôle formation, certification de la Direction régionale jeunesse sport et cohésion sociale (DRJSCS).
  • Les détenteurs d'un diplôme délivré par un État tiers ne peuvent exercer en tant qu'infirmier en France. Il faut s'informer des modalités de reprise de formation auprès de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) de votre choix.